Cefran lèche la rondelle de sa copine métisse avant de niquer analement

13 min

Lorsque l’on veut faire que notre meuf fasse confiance en nous afin de la convaincre à nous offrir ses belles miches à quatre pattes, il faut bien palucher son fion serré pour faire que celui-ci se dilate avec la douce caresse de nos langues mouillés. Je vous assure que si vous prenez le temps de faire jouir votre femme de plaisir avec une sauvage masturbation anale, elle va finir par implorer que ce soit votre queue et pas votre langue qui s’introduit entre ses fesses. Elle ne sentira aucune douleur, il n’y aura qu’un énorme plaisir… et donc elle va se tordre au-dessous de vous, ce qui provoquera que votre bite s’introduit plus et plus profondément jusqu’à que ce soient vos couilles qui tapent son gros cul.

Partager Tweet