Les secrets de ma belle tante cougar accro aux plaisirs sexuels le plus inavouables

21 min
Aime

Depuis que
j’étais un ado avec la queue bien dur la plus partie du temps, j’avais du mal à
cacher l’immense érection que j’avais à chaque maudite fois que je voyais les
merveilleuses fesses de ma tante. Elle n’a pas tardé à s’en rendre compte et
donc elle en a tiré profit car elle m’a fait tomber dans son charme. Les jours que
mon oncle n’était pas à la maison, elle m’a fait entrer chez elle, m’a sucé la
bite au même temps que je leur léchais sa mouillé chatte rouge pour boire sans
cesser les jus féminins qui émanait de son tendre vagin dépilé. Tout ce que
j’appris sur l’art d’enculer une meuf c’est grâce à elle, donc je lui rends
visite encore chaque mois pour lui remercier tout ce qu’elle m’a appris lorsque
les portes de sa chambre se fermait derrière moi.


Partager Tweet