N’ait pas peur ma chérie, c’est grosse mais c’est délicieuse !

15 min
Aime

L’expression faciale de cette belle pute est trop cochonne pour perdre l’opportunité de se branler en voyant l’envie que ses yeux ne peuvent pas cacher, mais la peur qui fait qu’elle hésite à s’introduire un tel bélier jusqu’au fond de sa chatte mouillé mais serrée. Le mec sait qu’il doit bien travailler ce trou féminin pour arriver à goûter les plaisirs charnels qu’il cachait, donc il a eu l’expérience suffisant pour commencer assez « soft », et donc il a passé pas mal de temps à caresser, à embrasser et oui, à lécher tous les coins du corps exubérant de sa belle pute qui peu à peu avait commencée à se sentir plus à l’aise pour profiter de l’expérience sexuelle sans tabous.


Partager Tweet