Partouze incestueuse chez ma tante et mes belles cousines

8 min

J’avais été toujours très suspicieux à l’égard de ma tante Isabelle et les rapports qu’elle avait que ses sexys filles : à mon avis, elles étaient trop proches l’un de l’autre. Mes cousines, elle n0avait jamais eu des copains ou même des amis sexuels avec lesquels essorer leur chatte chargé de luxure, donc j’avais commencé à penser qu’elles étaient des lesbiennes… mais non, j’ai fini par découvrir qu’en fait elles sont des bisexuelles très dépravés. Je suis assidu des orgies en région Ile-de-France donc je visite régulièrement les forums dédiées à leur organisation, mais un jour j’ai remarqué une adresse qui me semblait trop familier : c’était la maison de ma tantes et ses allumeuses filles ! J’ai immédiatement pris la capture d’écran du site, mes vêtements et je suis parti baiser ma familles dépravée.

Partager Tweet